fbpx
header-pre:
Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to Top

To Top

On 20, Ene 2018|In Bienvenue au Mexique | By coolhuntermx

‘Un système de construction qui utilise des pièces de bambou préfabriquées’

Tags | , , ,

NOUVELLES PROPOSITIONS QUI PAYENT POUR LA CONSTRUCTION VERNACULAIRE. LE PROJET NORADIENTAL SIERRA DE PUEBLA PAR L'ATELIER D'ARCHITECTURE COMUNALE PROPOSE DES SOLUTIONS

Sábado 20/01 2018

PHOTOS: Onnis Luque
TRADUCTION: Jennifer Grosvalet

Pratiquer l’architecture à partir des besoins et des matériaux de l’environnement environnant axé sur la communauté a toujours été l’objectif du savoir-fairel professionnel. Et penser à la diversité culturelle et territoriale du Mexique présente encore plus de défis.

L’utilisation de matériaux pour construire des maisons telles que le roseau et l’adobe, par exemple, dans certaines régions du pays, répond aux conditions, à la culture et à l’environnement d’une communauté. Mais comment les subventions et les politiques publiques répondent-elles à ce problème ?

En 2016, la Commission nationale du logement a établi un nouveau règlement où les systèmes de construction basés sur le bambou, la paille, le palmier et le roseau étaient considérés comme précaires, de sorte que ces projets ne sont pas qualifiés pour obtenir un soutien fédéral.

Un exemple concret est Comunal Taller de Arquitectura, un bureau qui a commencé un projet avec une communauté à Tepetzintan, Puebla. Cette initiative consistait en une série de cinq ateliers pour travailler autour de la formation technique et la conception participative. Cependant, celui-ci n’a pas reçu le soutien du gouvernement, ainsi un deuxième projet a débuté en collaboration avec l’Union des coopératives indigènes de Tosepan Titataniske; Cet exercice a suivi les directives du règlement CONAVI en remportant la médaille d’argent du «Premier concours national de logement rural» et le créancier des subventions fédérales pour sa réalisation.

La proposition gagnante était basée sur un système de construction qui utilise trois pièces préfabriquées en bambou (bambusa oldhamii), ce qui réduit considérablement le temps de montage et la main-d’œuvre. Une fois les cadres structuraux assemblés, les panneaux ont été recouverts d’ixtle et d’une fine couche de mortier. Lors du montage de la base, ils ont procédés à la fixation des poutres et des feuilles de matériaux recyclés qui apportent des qualités acoustiques et antibactériennes à l’espace.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La maison dispose également d’un bassin pluvial, d’un biodigesteur, de zones humides pour la réutilisation des eaux grises, ainsi que d’un traitement des eaux usées. La maison répond aux besoins de la communauté Nahua en ayant une pièce principale pour un autel et une récolte de café et de maïs. Elle est conditionnée aussi, pour permettre la sortie de la fumée de bois. Comunal Taller de Arquitectura continue à rechercher l’approbation du premier projet pour promouvoir et diffuser la valeur et l’importance des logements vernaculaires. Un engagement à la diffusion de projets qui répondent aux besoins de leurs communautés et promouvoir les connaissances intangibles et les avantages des matériaux locaux.

 

Aware