POUR CLÔTURER L’ANNÉE, NOUS AVONS CHOISIS 17 PROJETS ET PERSONNAGES DONT LA PRATIQUE CRÉATIVE A PROVOQUÉ, QUESTIONNÉ ET CONSTRUIT DE NOUVELLES MANIĖRES DE PENSER ET DE VOIR LE MEXIQUE

En 2017, nous avons fêtés notre huitième année. Huit ans ou nous avons partagé avec vous les histoires sur la créativité au Mexique. Nous avons rencontré des gens, visités des espaces de travail, nous vous avons questionnés mais aussi écoutés. Pour nous, c’est la plus grande réussite de cette année.

***

Les noms que nous vous présentons dans cette liste ont en commun quatre éléments : premièrement, ils questionnent le Statu Quo des industries dans lesquelles ils travaillent, en second, ils proposent de futurs scénarios possibles ; troisièmement, ils commencent à construire ses scénarios ; et pour finir, ils élargissent les limites de leur créativité créant de nouvelles intersections entre disciplines.

 

  1. Bábara SánchezKane

 

Son travail oscille entre la mode, l’art contemporain et la performance. Elle questionne des paradigmes d’identités et provoque de nouvelles tendances féminines et masculines.

2. Les couturières de Chimalpopoca

« L’effondrement de l’immeuble de Bolivar numéro 168, quasiment au coin de Chimalpopoca, dans la colonie ouvrière fut un coup dur pour toutes les femmes de notre pays. Ce fait lamentable nous montre qu’en 32 ans nous n’avions rien appris. L’indifférence, un des démons de la société mexicaine, nous amène à répéter l’histoire d’un autre 19 septembre. »

María Nájera, editora de Moda Coolhuntermx

 

 

  1. María Osado

María Osado

Elle a créé lagence Güerxs, première agence de mannequin au Mexique qui a défié les standards de beauté. Nous montrant qu’il n’existait pas qu’une seule conception de celle-ci. Güerxs tient un discours inclusif qui parie sur une diversité raciale, sexuelle, émotionnelle et corporelle.

 

  1. Carla Fernández

Le costume de la créatrice et la marque affirment et préservent les traditions artisanales de production du textile et élargissent son sens quand ils épousent la forme du corps.

 

  1. Anuar Layón

Le travail du designer est devenu viral grâce au bomber floqué de « Mexico is The Shit », Ce qui le propulsa. Après cela, il a ouvert sa première boutique Prima Volta. De plus, il a présenté sa première collection cette année et sa première signature éponyme ou il a commencé à expérimenter et redéfinir la masculinité mexicaine.

 

  1. Machina

Le travail du duo Wearable tech , intègre des composants électroniques dans ses vêtements qui permettent à l’usager d’interagir avec des applications ou des environnements virtuels. Son travail questionne les limites des vêtements que nous portons.

 

  1. Fabien Capello

Le designer français qui vit dans la ville de Mexico depuis plusieurs années travaille dans la création d’espaces publics. Son travail est fortement influencé par un système de production et un artisanat microlocal.

  1. EmergeMX

Cette année le projet de critique du design et de générateur de communautés dirigé par Kassim Vera présente deux éditions de sa publication. De plus, en collaboration avec Coolhuntermx, il a organisé un débat sur le design durant lAlbierto Mexicano de Diseño.

https://www.instagram.com/p/BaZe-lMlA9C/?taken-by=emergemexico

  1. Archivo DA

Cette espace offre à la communauté du design au Mexique et aux intéressés du design mexicain l’opportunité de penser de manière historique, actuel et abstraite. Cette année sera inauguré l’exposition « México Ciudad de Diseño 02 Pasado » qui met en avant l’histoire inconnu du design de la ville de Mexico.

  1. Ana Elena Mallet

Cette année la commissaire d’exposition indépendante du design et de la mode a publié le livre « Silla Mexicana » avec Arquine. De plus, elle a géré et traité diverses expositions sur le design mexicain et au Mexique. Comme ‘Found in Translation’ au musée d’art du comté de Los Angeles et ‘Crafting Futures’ en collaboration avec le conseil britannique. De surcroit, cette année, elle a dirigé la 19ème édition du Corredor Cultural Roma Condesa.

 

  1. /* Pac Interactive

Le studio de design interactif, d’art et de nouveaux médias mexicain prend en compte pour ses projets trois éléments fondamentaux : l’interaction, la forme et le code. Avec des projets internationaux, Pac Interactive c’est positionné comme une importante voix mexicaine dans l’industrie de la créativité digitale.

  1. Flaminguettes

La pratique créative du duo composé de Mara Soler et Daniel Villanueva se trouve  à l’intersection entre  l’animation, la direction de l’art et l’installation. Son style visuel a été recherché par des entreprises telle que Air France ou le Cirque du Soleil.

View this post on Instagram

Flamingo power ✨🍍✨

A post shared by Flaminguettes (@flaminguettes) on

  1. Poni

Le travail d’Hilda Palafox, designer, illustratrice et muraliste s’inspire des femmes. Elle nous parle d’un moment que le pays et ses créateurs traversent. Poni, fait partie d’une vague de créateurs dont le travail reflète une tentative de réconciliation avec la féminité et la naissance d’une sonorité se basant sur l’expression artistique.

  1. Epic Queen

Cette organisation à but non lucratif cherche à former les filles et les femmes à la technologie. Sa mission est importante dans la formation à l’internet au Mexique et la participation des femmes à sa construction.

https://www.instagram.com/p/BXQi7EphGbp/?taken-by=epicqueens

 

  1. Palma

La jeune firme d’architectes basé dans la ville de Mexico fait partie d’une nouvelle génération d’architectes qui voient la discipline d’un autre point de vue. La construction architecturale à travers ses atmosphères, que ce soit l’espace privé que l’espace public, en projets temporaires qu’atemporels.

  1. Manuel Moncayo

Ce photographe mexicain vivant à Berlin remet en cause notre perception de lérotisme utilisant les nus masculins et la nature comme cadre.

https://www.instagram.com/p/BcHHMVMFDzZ/?taken-by=manuelmoncayo_

  1. NOHBORDS

Ce projet d’arts visuels et de danse contemporaine nous parle d’exploration corporelle et d’identité ici au Mexique.

https://www.instagram.com/p/BaF8LmmAWjC/?taken-by=nohbords

Merci 2017 !

On se donne rendez-vous en 2018 avec encore plus d’articles sur les industries créatives mexicaines.



  • PHOTOS: Instagram / CHMX / Cortesía

  • TRADUCTION: Jennifer Grosvalet

Fecha de Publicación:
Viernes 22/12 2017